Accueil > Tracts > Preuves sur la vérité de la désertification médicale à Bois-le-Roi

Preuves sur la vérité de la désertification médicale à Bois-le-Roi

Avec lien vers la pétition « Gardons nos médecins généralistes à Bois-le-Roi. »

6 septembre 2019

Le PDF du tract est en bas de cet article.

• Sous l’autorité directe de M.DINTILHAC, des réunions ont été organisées sans résultat. Aucun professionnel de santé n’a été invité à ces réunions.

Ces réunions ou groupes de travail santé réunissent les conseillers municipaux, jusqu’à présent aucun professionnels de santé n’ont été invités à ces groupes de travail. Le reproche à M. Dintilhac a été exprimé et celui-ci en a pris conscience tardivement et a organisé à la suite une réunion pour les professionnels de santé le 9 juillet 2019 pour les informer de ce qui avait été décidé en leur absence. De là à ce qu’il ose de parler de concertation, nous resterons vigilants.

• Mars 2019 : La mairie écrit au Docteur Avenin en invoquant le droit pénal et le dissuade de trouver des médecins généralistes à Bois-le-Roi.

« Docteur Avenin,

En postant une annonce sur soigner en Ile-de-France pour promouvoir les cabinets loués par la ville, je m’aperçois que vous aviez également posté une annonce fin janvier. .. pour votre parfaite information, en vertu du code pénal, je vous informe attacher une grande vigilance à la séparation de nos actions respectives. La mairie poursuit ses démarches pour soutenir l’installation de nouveaux praticiens dans le cadre d’un projet global de soins sur son territoire, ce qui n’entrave en rien vos propres démarches. Je vous indique par ailleurs qu’en cas de pluralité de candidats, le choix du locataire en rez-de-chaussée reviendra à la mairie sur les locaux la concernant.

Vous remerciant par avance de bien vouloir rectifier votre annonce … »

• Suite au courrier de la Mairie de mars 2019, le Docteur AVENIN cesse toute recherche de médecins généralistes pour Bois-le-Roi.

• Désespéré par toutes les inconséquences de la mairie le Docteur AVENIN a vendu son cabinet au 30 octobre 2019.
Extrait du mail du Docteur Avenin au conseil municipal :

« Cette stratégie (celle de la Mairie n.d.l.r.) m’imposant l’isolement et souhaitant travailler en groupe, j’ai donc informé la mairie que je cherchais une autre solution pour le 30 octobre (date de changement des internes) et mis en vente mon cabinet. »

• Mme AVENIN quitte l’équipe de M. Dintilhac en démissionnant du Conseil Municipal en juillet 2019.

• Devant ces constats d’échec et de maladresses, la Mairie redémarre à zéro le projet de maison médicale en prétendant que le terrain de la rue des Sesçois est trop grand (BLR magazine de juillet 2019) !!!
Extrait de l’éditorial du maire où on nous explique que la projet rue des Sesçois est trop grand ce qui n’est pas le cas de la qualité du raisonnement…

« Le projet de la commune nécessite un bâtiment au centre de Bois-le-Roi, d’accès simple et avec des parkings. Les terrains de la rue des Sesçois sont trop grands et ne répondent pas à ces critères. »

Désertification médicale à Bois-le-Roi : La Vérité


Voir en ligne : pétition « Gardons nos médecins généralistes à Bois-le-Roi. »

À ne pas manquer